L’homme aux éclats

couv-AngladeJean Anglade raconte sa guerre (1943-1945)

« L’homme aux éclats »,  il l’a bien mérité ce surnom, le jeune évadé de France quittant l’Ariège pour rejoindre l’armée de la France libre en Afrique du Nord à l’été 1943. Jean Anglade n’avait pas encore 18 ans. Il l’a bien mérité, l’engagé toujours volontaire pour être en première ligne, que ce soit à Toulon, dans le Doubs, en Alsace ou en Allemagne. Lui le copain farceur, si précieux pour le moral de ses frères d’armes. Et quand longtemps après les combats, sa peau rejetait encore quelques brins de métal, c’était comme pour lui rappeler son surnom des années de guerre : « l’homme aux éclats ».

À 87 ans, Jean Anglade éprouve le besoin de raconter sa guerre, en hommage aux compagnons de jeunesse qui n’ont pas eu la joie et la fierté de libérer le pays.

 978-2-917971-27-7, 125 pages, 12x19cm, 13

Lire un extrait