La Prophétie de l’Euprocte

La prophétie de l'euprocte

Dany Chevalier-Consola
Disponible dans les librairies d’Ariège et chez l’éditeur

Dans les Pyrénées ariégeoises, au Souleilhan, à la veillée, tous écoutent la vieille fée Corba. Elle raconte, une fois encore, l’histoire tragique du pont de cristal qui reliait la tour de Montorgueil au château de Calamès. Dans l’un demeurait Bluette, la jeune fée ; dans l’autre Otto, le fils du seigneur. Pourtant en ce soir de printemps 1962, tous sont inquiets : voilà une semaine qu’Hippolyte, le fermier de l’Artigue, a disparu par une nuit d’orage, près de l’Infère, ce terrible torrent qui s’engouffre dans la grotte de Siech où vivent les Euproctes. Corba pense qu’Hippolyte a été victime d’un maléfice alors que les gendarmes disent qu’il est parti. Parti ? Mais où ? Sans son bâton, c’est impossible ! Baptiste son fils, Anaïs l’institutrice et Stella l’enfant de Montorgueil partent à sa recherche…

La Prophétie de l’Euprocte est le premier livre de Dany Chevalier-Consola qui exerça son métier de pédagogue curieuse et passionnée en Ariège, au Venezuela et en Andorre.

Flora Taverner, étudiante en cinéma d’animation a illustré le conte. (première expérience pour elle aussi)

L’action de ce conte initiatique et écologique se déroule dans le cadre qui est aujourd’hui au centre de la polémique sur la réouverture de la carrière de Bédeilhac. Voir article de Mélanie Saves dans Ariège News et voir le site « Les gardiens du Calamès »

Article de la Dépêche Ariège du 18 décembre 2014

ISBN : 978-2-917971-46-6 – 112 pages, couleur, 16×22 – 15 €




Extrait « Prophétie de L’euprocte »