14-18 le sport sort des tranchées

• prix 2013 de la Plume et l’Épée
• prix 2013 de l’Association pour un sport sans violence et pour le Fair Play (Les Iris du sport)
• prix du Club des lecteurs 2013 du salon de Cosne-sur-Loire
• prix du Document 2012 décerné par l’Association des Écrivains sportifs et parrainé par le Comité national olympique du sport français.

« Pour votre information, je vous joins le reportage diffusé pendant la mi-temps de la finale de la Coupe de France de Football, le samedi 3 mai sur France 2. 
Quel bonheur de pouvoir parler de nos Poilus devant des millions de téléspectateurs ! »  Voir vidéo

Un héritage inattendu de la Grande Guerre

Michel Merckel

On connaissait les dégâts faits par la Grande Guerre parmi les gloires sportives de l’époque, mais beaucoup moins son rôle dans la diffusion du sport en France. C’est au départ pour remonter le moral des troupes entre deux assauts que de jeunes officiers pédagogues, reprenant l’initiative de quelques soldats, eurent l’idée de recourir au sport. Pour les Poilus, souvent issus du monde rural, ces séances – bien plus ludiques que les manœuvres – furent l’occasion de toucher pour la première fois un ballon de foot ou de rugby. Parfois de découvrir l’idée même du sport aux côtés de leurs frères d’armes britanniques ou américains. Le sport se mit aussi directement au service de la guerre à travers les épreuves de lancer de grenades, l’action des Corps francs ou celle des groupes de Chasseurs cyclistes.
14-18 contribua de plus à l’éclosion du sport féminin et du handisport, né pour gérer les séquelles laissées par l’effroyable conflit.
Que cette longue période de souffrance ait permis au sport de conquérir les couches populaires est un des plus surprenants héritages de la Première Guerre mondiale. L’École de Joinville, formatrice de moniteurs d’éducation physique, fit office de creuset pour sa propagation.
Une galerie de portraits d’athlètes tombés au front complète ce travail de mémoire qui dresse en ultime hommage une liste de 425 champions morts durant la Grande Guerre.

ISBN : 978-2-917971-36-9 – 220 pages, 16×2420 €

Conférences « 14-18, le sport sort des tranchées » animées par Michel Merckel

• JUINSamedi 21 juin : Cloyes 14h 30/17h 30
Mardi 24/25/26 : Saint-Cyr Coëtquidan
Samedi 28 : Marville Moutier Brulé

• AOÛT
Lundi 25 : Hellemes

SEPTEMBRE

Dimanche 7 : La Ferté Vidame
Vendredi 12 : Laon (Conseil général de l’Aisne)
Samedi 13 : Dombasle-sur- Meurthe
Samedi 20 : Azay sur Cher
Mardi 23 : Amiens
Samedi 27 : Argenton sur Creuse
Dimanche 28 : Luisant

• OCTOBRE
Mercredi 1 : Angers (École du Génie militaire)
Mercredi 15 : Montceau-les-Mines
Samedi 18 : Landrecies (avec J.-M. Leblanc)

• NOVEMBRE
Samedi 8/9 : Angoulême (CDOS, UNSS, Conseil général)
Mardi 11 : Lesquin (Stèle Charles Devendeville)
Vendredi 14 : Limoges
Vendredi 28/29/30 : Lormont (Bordeaux)

• DÉCEMBRE

Samedi 6 /7 : Annecy (Salon du livre de sport)

Si vous souhaitez joindre directement l’auteur :

Michel Merckel
Tél. : 06 01 90 58 26
mail : michel.merckel@gmail.com

Remise-prix-Merckel