La Reine Bicyclette

Plus d’un siècle d’images, de films et de chansons

Jacques Seray

Jacques Seray, par le texte et par l’image, nous sert de guide pour visiter, tout en fredonnant, l’âge d’or de la Reine Bicyclette.
Il nous glisse même deux premières : une discographie et une filmographie cyclistes qui nous mènent au vélo d’aujourd’hui.
Visite guidée dans le Paris cycliste de la fin du XIXe siècle, quand la capitale comptait neuf vélodromes, pendant que l’avenue de la Grande-Armée avait des airs de permanent salon du cycle. Quand, au bois de Boulogne, les Chalets du Cycle rassemblaient toutes les élégances… souvent fraîchement sorties des manèges de leurs premières pédalées.
Très vite, les arts populaires s’emparent du phénomène : chromos naïfs, chansonnettes et films d’humeur cycliste bordent sa route enchantée avant de célébrer la gloire de ses champions. Et bientôt le disque et la BD se joignent au cortège de louanges qui prendront même la forme durable de la pierre et du bronze quand il s’agira d’en marquer le souvenir.

ISBN : 978-2-917971-08-6 – 160 pages, couleur, Couverture cartonnée  – 30 €

http://lepasdoiseau.fr/wp-content/uploads/ext_Reine.pdf


Panorama cycliste

Les années miroir-sprint 50-60

Charles Guénard

La célèbre revue Miroir-Sprint édita à part des cartes postales de coureurs. Charles Guénard fait appel à 340 de ces images pour nous présenter 183 coureurs qui animèrent les pelotons internationaux des années 1950-1960, ces Vingt Glorieuses de l’histoire du cyclisme.
Occasion rêvée de révisiter les grandes lignes de leurs palmarès riches de courses aujourd’hui disparues et de se replonger dans le joyeux bric-à-brac fait de noms d’apéritifs ou de marques d’électro-ménager qui signaient alors les maillots de l’élite.
Ou d’apprendre encore qu’avant d’être coureurs, certains furent aiguiseur de diamants, berger ou polisseur de pare-chocs, pour finalement se reconvertir comme livreur de juke-box ou directeur sportif.
L’auteur, Charles Guénard, est un collectionneur passionné de sport, régulièrement sollicité pour enrichir de sa phénoménale documentation les ouvrages consacrés au cyclisme.

ISBN : 978-2-917971-10-9 – 144 pages, couleur, 19,5 x 23,5 – 23 €

 

http://lepasdoiseau.fr/wp-content/uploads/ext_Panorama.pdf


Le Tour de France 1914

Tour de France 1914De la fleur au guidon à la baïonnette au canon

Jean-Paul Bourgier

28 juin 1914 : la douzième édition du Tour de France s’élance de Paris pour rallier Le Havre ; le même jour, à Sarajevo, capitale de Bosnie-Herzégovine, l’archiduc autrichien François-Ferdinand et son épouse sont assassinés : cette concomitance de faits rend ce Tour-là bien singulier.
Pendant que le tracé de la Grande Boucle dessine, étape après étape, le portrait de son vainqueur, les tensions diplomatiques s’aggravent pour conduire à la Première Guerre mondiale : quand Philippe Thys l’emporte, l’Europe est au bord du gouffre.
Participant à l’élan patriotique qui accompagne la mobilisation, de nombreux cyclistes professionnels rejoignent leur garnison dès août 1914, le Tour à peine bouclé. Parmi eux de prestigieux champions mourront pour la France, François Faber, Octave Lapize et Lucien Petit-Breton, mais aussi des sans-grade qui ont tout autant leur place ici.
Jean-Paul Bourgier est né à Saint-Étienne, il a enseigné l’histoire-géographie avant de publier sur l’histoire du cyclisme.

ISBN : 978-2-917971-14-7 – 160 pages Prix : 18 €

Pour me contacter :
Jean-Paul BOURGIER
14 rue du 8 mai 1945
42270 – Saint-Priest-en-Jarez
Tél. : 06 85 23 93 32
Mail : bourgierjeanpaul9@yahoo.fr

L’Escalier des Géants

Célébration du tour aux Pyrénées

Jean-Michel Linfort

Voici à la fois un récit illustré et un roman graphique – le premier du genre consacré à la gloire des cols pyrénéens, ces terres de haute destinée, où les dieux à boyaux chassèrent définitivement les suceurs de roue.
Jean-Michel Linfort s’offre, en traversée, un âge d’or envoûtant, celui des Tours de jadis. En s’appuyant sur des images piochées dans la presse de l’époque, il restitue par le trait, la couleur et la poudre l’exploit phénoménal que fut la conquête des sommets au début du siècle dernier. Son carnet de voyage dans l’histoire du Tour nous invite à revivre l’idylle passionnelle qui lie la grande randonnée aux Pyrénées.
Aubisque, Soulor, Tourmalet, Aspin, Peyresourde… puis Balès ou encore Pailhères « psalmodient la prière de tous les croyants qui chantent, en solo ou en cohorte, l’ascension en un éternel karaoké des cimes ».

ISBN : 978-2-917971-12-3 – 126 p., couleur, 30×24 cm  – Couv. cartonnée, 29 €

http://lepasdoiseau.fr/wp-content/uploads/ext_Escal_Geant.pdf

Paul Maye, le volcan basque

Francis Lafargue

« Cuisses fortes, chevilles fines, et œil pétillant, Paul Maye enjamba la guerre et la vie à Paris, charmes et avatars mêlés. Le temps – entre 1936 et 1949 – de se construire un palmarès où Paris-Roubaix joue des coudes avec trois Paris-Tours et deux maillots tricolores. Si le Tour ne lui réussit pas, il y revint de l’autre côté du comptoir pour manager avec talent et truculence l’équipe du Sud-Ouest dans les années 50. Il a bien eu neuf vies notre Paul Maye (1913-1987), comme les chats, les laminak, et les Basques qui se respectent. »
Serge Laget

En metteur en selle avisé, Francis Lafargue, ce Basque ami des pelotons qui fut confident et porte-parole du grand Indurain, fait danser avec bonheur l’épopée d’un cyclisme encore à visage humain, approximatif, chaleureux…

ISBN : 978-2917971-23-9 – 96 pages, 15 €




La voie cyclique

Gérard Bastide

« Année après année, Gérard Bastide s’est obstiné à gravir quelques sommets mythiques du bassin méditerranéen : Etna, Canigou, Stromboli, Ventoux, Olympe. Ces défis sont un magnifique prétexte pour nourri des récits, qui jonglent entre évocation du paysage, récit de rencontres et renvoi à la mythologie du lieu. Sur un ton à la fois érudit, rêveur et amusé, l’auteur nous invite à réfléchir sur la nécéssité du voyage. » (Le Cylcle – octobre 2011)

Gérard Bastide, tour à tour prof d’arts, clown, musicien, nouvelliste, moniteur VTT, maçon, conteur, maire-adjoint, plasticien et… bien sûr cycliste, tendance romantique musclé.

ISBN : 978-2917971-21-5 – 168 pages, 12 €

 

http://lepasdoiseau.fr/wp-content/uploads/ext_Voie_cycli.pdf

Fignon !

Exercices d’admiration

Dominique Julien

« Laurent Fignon était un pas pareil, un intello, un diplômé, un quant à soi. Il était plus intelligent que le peloton, il se faisait une tête avec ses lunettes de quartier latin, son catogan, son bandeau blanc. C’était avant le temps du casque obligatoire et sa crinière blonde était à elle seule la marque de sa liberté. C’est à Fignon dans la course que Domique Julien s’attaque, il le fait voler en éclats pour mieux nous le rendre en entier… vivant en quelque sorte. »
Paul Fournel
Mis au monde dans l’arrière-boutique d’un magasin de cycles Peugeot, Dominique Julien est un cycliste de naissance. Rien n’effraie ce professeur de philosophie en terre bretonne, pour qui chaque ascension est un nouveau festin. Les droits d’auteur de ce livre seront intégralement reversés à la Ligue anti-crabe.

http://lepasdoiseau.fr/wp-content/uploads/ext_Fignon.pdf

ISBN : 978-2917971-22-2 – 168 pages, 10 €

Vélociférations,

Je me souviens du Tour

Christian Laborde

Le 19 juillet 2010, l’écrivain Christian Laborde montait sur la scène du théâtre Saint-Louis, à Pau, et jouait, dans une mise en scène de Phéraille et sur une musique du jazzman Francis Lassus, Vélociférations, Je me souviens du Tour.
Laborde joue et l’enfance revient avec sa casquette, son dossard et tous ses maillots.
Laborde joue et les souvenirs se réveillent : une table de camping dans l’Aubisque, les lacets du Tourmalet, Duboc, Christophe, Gaul, Robic, Poulidor, Anquetil, Ocaña, Merckx, Armstrong…

Ce livre-CD audio donne à voir et à entendre les douze Vélociférations de l’auteur de L’os de Dionysos et du Dictionnaire amoureux du Tour de France, avec des photographies de Fernand Fourcade prises lors des représentations, et des illustrations de Phéraille. « À vous la route du Tour, à vous les Pyrénées !»

ISBN : 978-2-350661-96-1 – 46 pages + CD, 18 €



Cyclistes aux Pyrénées

Les deux récits de voyages cyclistes ici réunis nous promènent à travers l’Ariège, l’Aude et les Pyrénées-Orientales des années 1900.
Ils témoignent de cette courte période durant laquelle la bicyclette – cet instrument essentiellement géographique – contribua à la naissance du tourisme… juste avant le triomphe de l’automobile.
Leurs auteurs – un avocat bordelais et une inconnue toulousaine, soucieux de partager un goût, savent donner au lecteur l’impression de tenir le guidon, de respirer la poussière, de lutter contre la pente ou le vent, et surtout de découvrir un pays alors peu connu.
Adeptes d’un cyclisme d’heureuse errance, Monsieur comme Madame racontent à travers leur cheminement l’histoire du paysage et de l’activité humaine dans l’est pyrénéen de la Belle Époque.

ISBN : 2-9534223-1-1 – 105 pages, 12 €

http://lepasdoiseau.fr/wp-content/uploads/ext_Cyc_Pyr.pdf

Ubu cycliste, Alfred Jarry

Les éditions Le Pas d’oiseau, qui se penchent avec assiduité sur le petit véhicule – son histoire, ses vertus, ses hérauts –, ne pouvaient que croiser, au détour d’un virage relevé – le centenaire de sa mort –, l’ombre rayonnante d’Alfred Jarry.
À la force de la plume et du jarret, Jarry s’est fait une place au panthéon du Cycle. Derrière le masque d’Ubu, à travers l’œuvre et la correspondance, surgit un Jarry cycliste pratiquant, avide d’exercice physique et de sensations nouvelles, amoureux de la « Clément luxe 96 » – restée à jamais impayée – avec laquelle il partageait sa chambre.
« Ubu cycliste » rassemble les écrits « à bicyclette » d’Alfred Jarry.

ISBN : 978-2-95224223-3-8 – 112 pages, 10 €