| À la découverte des Pyrénées

Estives d’Ossau

7 000 ans de pastoralisme dans les Pyrénées

Archéologie pastorale estime d'OssauSous la direction de Christine Rendu, Carine Calastrenc,
Mélanie Le Couédic, Anne Berdoy

La montagne a une histoire, des chercheurs archéologues et historiens la racontent

L’histoire du pastoralisme a longtemps été considérée comme immuable depuis des millénaires. Pourtant, les recherches initiées par des archéologues et historiens depuis une trentaine d’années remettent en question l’apparente stabilité des pratiques pastorales dans les Pyrénées. Pour cela, il faut reconstituer l’environnement des temps passés, chercher les traces archéologiques fugaces laissées par les bergers et leurs troupeaux, débusquer les témoignages des humbles face aux puissants dans les archives et les récits…
Dans les Pyrénées béarnaises, la vallée d’Ossau – dominée par le pic du Midi auquel elle a donné son nom – est l’une des plus connues de la partie occidentale du massif. L’activité pastorale y est toujours vivace mais sa longue histoire demandait à être décryptée. Pour écrire les 7 000 ans d’évolution des estives et du pastoralisme en Ossau, une approche pluridisciplinaire était nécessaire. Les observations croisées de différents chercheurs (16 auteurs) permettent de dévoiler progressivement l’histoire, ou plutôt les histoires, des multiples aspects de la vie pastorale sur la longue durée.
Troupeaux, herbages, forêts, cabanes, fromages, mais aussi terres communes ou droits d’usage, partages territoriaux et pratiques de l’espace, relations entre estives et piémonts sont analysés à la lumière de nouvelles sources et de nouveaux regards.

ISBN : 978-2-917971-60-4 – 280 pages, couleur, 27 x 27 – 32 €




Les auteurs du livre :Philippe Allée / géographe et géomorphologue ; professeur des universités, laboratoire GEOLAB, UMR 6042, université de Limoges.Dany Barraud / historien et archéologue de l’Antiquité ; inspecteur général des patrimoines (archéologie), ministère de la Culture et de la Communication ; chercheur associé Ausonius, UMR 5607, université Bordeaux-Montaigne.Rémy Berdou / anthropologue ; doctorant, laboratoire ITEM, EA 3002, université de Pau et des Pays de l’Adour.

Anne Berdoy / historienne et archéologue du Moyen Âge ; ingénieure de recherche contractuelle, CNRS, laboratoire FRAMESPA (équipe Terrae), UMR 5136, université Toulouse-Jean Jaurès.

Carine Calastrenc / archéologue ; ingénieure d’études, CNRS, laboratoires FRAMESPA (équipe Terrae), UMR 5136 et Traces, UMR 5608, université Toulouse-Jean Jaurès.

Benoît Cursente / historien du Moyen Âge ; directeur de recherche honoraire, CNRS, laboratoire FRAMESPA (équipe Terrae), UMR 5136, université Toulouse-Jean Jaurès.

Patrice Dumontier / archéologue ; Groupe archéologique des Pyrénées occidentales (GAPO).

Didier Galop / géographe et palynologue ; directeur de recherche, CNRS, laboratoire GEODE, UMR 5602, université Toulouse-Jean Jaurès.

Pierre Gascouat / enseignant au lycée des métiers de la montagne d’Oloron-Sainte-Marie, animateur pastoral au sein de la cellule pastorale des Pyrénées-Atlantiques.

Patricia Heiniger-Casteret / anthropologue ; maître de conférences, laboratoire ITEM, EA 3002, université
de Pau et des Pays de l’Adour.

Juliette Knockaert / archéozoologue ; doctorante, laboratoire d’archéozoologie et archéobotanique : Sociétés, pratiques et environnements, UMR 7209, Sorbonne universités, Muséum national d’histoire naturelle, CNRS.

Dominique Laffly  / géographe ; professeur des universités, université Toulouse-Jean Jaurès.

Mélanie Le Couédic / archéologue ; ingénieure de recherche, laboratoire ITEM, EA 3002, université de Pau et des Pays de l’Adour.

Philippe Leveau / historien et archéologue de l’Antiquité ; professeur émérite d’archéologie, Centre Camille Jullian, UMR 7299, université d’Aix-Marseille.

Jean-Paul Métailié / géographe ; directeur de recherche, CNRS, laboratoire GEODE, UMR 5602, université Toulouse-Jean Jaurès ; président du conseil scientifique du Parc national des Pyrénées.

Christine Rendu / archéologue et ethnologue ; chargée de recherche, CNRS, laboratoire FRAMESPA (équipe Terrae), UMR 5136, université Toulouse-Jean Jaurès.

Géographie amoureuse de l’Ariège

couv-geo-ariege

L’eldorad’eau

Michel Sébastien

Michel Sébastien parcourt les Pyrénées depuis plus de 60 ans. Dès 1972, avec d’autres, il a œuvré pour la création d’un parc : le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises, qui a vu le jour en 2009. Il rêve et œuvre aujourd’hui sans relâche à la création d’un parc des Trois Nations, associant Ariège, Andorre et Espagne.
Pour lui, la grande richesse de l’Ariège, c’est l’eau. Dans la perspective du changement climatique et de la transition énergétique, il ausculte le ciel et propose d’augmenter les réserves d’eau en altitude.
L’Ariège – « eau perchée »  entre la Garonne atlantique et l’Aude méditerranéenne – peut devenir un « eldorad’eau ».
Ses réflexions sur le développement du département n’ont cessé d’alimenter le débat. Cette Géographie amoureuse de l’Ariège est l’occasion de les rassembler.
C’est avec toute la fantaisie qui le caractérise que Michel Sébastien se livre avec délectation dans Géographie amoureuse de l’Ariège à l’art de la prospective, jeu intellectuel élégant et séduisant dont cet ouvrage donne une synthèse à la fois sérieuse et amusée.

ISBN : 9782917971-50-5 – 160 pages, 16 x 24 – 15 €

Châteaux et Forts Médiévaux en Couserans

Chateaux-Forts-CouseransUne invitation à la découverte

Denis Mirouse, Pascal Audabram

Le Couserans possède de nombreuses fortifications du Moyen Âge souvent méconnues, dont certaines sont restées longtemps dissimulées sous une épaisse végétation.

Les auteurs, Pascal Audabram et Denis Mirouse, historiens et archéologues, ont mis à contribution leurs travaux respectifs, mais aussi le résultat des études issues du programme collectif de recherche sur les fortifications médiévales des Pyrénées centrales pour produire cet ouvrage qui comporte des informations inédites.

De nombreux commentaires et illustrations vous permettront de découvrir ces édifices d’un temps passé et les principaux acteurs de cette période, les comtes de Comminges, les vicomtes de Couserans et leurs vassaux, ces petits seigneurs du Couserans, parfois très puissants.

Des circuits routiers et des chemins pédestres sont proposés pour vous mener au pied des murailles des châteaux forts et des villages fortifiés. Certains sites sont visitables et font l’objet d’une description détaillée et très illustrée. En espérant que cet ouvrage vous incitera à partir à la découverte de ce riche patrimoine culturel couserannais.

Lieux à découvrir : Alzen, Aspa, Balagué, Bramevaque, Castillon, Caumont, Cazavet, Cérizols, Clermont, Durban, Encourtiech, La tour de Vital, Lacourt, Le castel d’Amour, Le Ker de Massat, Le Trein, Lescure, Mirabat, Mongelous, Montardit, Montégut, Montels, Montesquieu, Montjoie, Prat, Saint-Girons, Saint-Lizier, Seix, Sentein, Taurignan-Castet, Tour du Loup, Tourtouse, Unjat, Vic-d’Oust

Présentation du livre avec Denis Mirouse et Pascal Audabram à la librairie la Mousson le samedi 20 juin 2015.

Liens utiles : www.patrimoine-du-couserans.comwww.grands-sites-ariege.fr, www.destination-couserans.fr

ISBN : 9782917971-49-9 – 96 pages, 16 x 24 – 13,50 €

Article indisponible pour l’instant –  réimpression au printemps 2017

La traversée des Pyrénées par les grands sommets

 

couv-PIC-en-PICMarc Jusnel

Rallier en continu l’Atlantique à la Méditerranée par les grands sommets, tel est le défi que s’est lancé Marc Jusnel.

50 jours et 70 pics plus tard, il a réalisé cette traversée de mer à mer et de pic en pic entre le 14 août et le 2 octobre, se jouant du relief, des intempéries, de la frontière et des douleurs.
À travers ce journal de bord, il propose un itinéraire élaboré, novateur et ambitieux pour une traversée par le haut des Pyrénées. Une traversée riche en rencontres et en clins d’œil aux grands noms du pyrénéisme qui a pour ambition de donner des idées à qui voudrai tenter l’aventure.

À la fois grimpeur, spéléologue, kayakiste et canyoniste, Marc Jusnel est un montagnard ariégeois qui connaît ses Pyrénées jusque dans leurs moindres recoins et sur leurs deux versants. Voilà quarante ans qu’il les parcourt dessus, dessous et en toute saison pour le meilleur et pour l’écrire.
S’il a élargi ses horizons montagnards du côté de l’Afrique, de l’Asie, de l’Amérique centrale ou de l’océan Indien, il revient toujours vers ses chères Pyrénées.
Intervenant dans la formation d’étudiants et d’enseignants ou encadrant en milieu associatif, il a souvent utilisé ses compétences et son goût de la montagne pour initier à la curiosité et inviter à la découverte. Il collabora aussi régulièrement à la Revue pyrénéenne et à Pyrénées.

« Nous ne pouvons en effet nous empêcher de voir dans cette aventure de montagne – cinquante journées de face à face – comme un accomplissement, comme le couronnement d’une carrière de pyrénéiste. »
Jean et Pierre Ravier


Article de la dépêche du 10/07/2014


[calameo code=0029828109171b2a283ef width=300 height=194]


article-revue-pyrénéenne-oct14

Article Revue Pyrénéenne, oct. 2014

ISBN : 978-2-917971-42-0 – 180 pages, couleur,carte du parcours, graphiques 24 x 20 – 25 €

 – Ce livre est disponible uniquement sur ce site – 



Entre cimes et abimes

leah-bosquetL’empreinte
des mineurs
pyrénéens

Leah Bosquet
Texte de Claude Dubois

« Là où l’on pourrait voir l’échec industriel, je veux voir la beauté de l’architecture et l’ingéniosité mécanique ; les ruptures de pierres appartenant à la montagne comme autant de traces d’une activité humaine ambitieuse aujourd’hui disparue.

Au même titre que le pastoralisme, l’identité ouvrière a fait ce pays. C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de donner à
voir l’identité culturelle de ces montagnes. J’ai choisi le traitement argentique et le noir et blanc pour témoigner au mieux des matières sensibles de ces sites. »

 Leah Bosquet, après avoir photographié les bergers pyrénéens et leurs troupeaux (Estivage, éd. Husson 2009), porte son regard inspiré sur les empreintes laissées par les mineurs dans la haute montagne du Couserans et du Val d’Aran.

Claude Dubois, archéologue et historien des mines métalliques, enrichit ce regard d’artiste en ajoutant une dimension documentaire qui souligne l’âpreté de la vie et la dureté des conditions de travail à haute altitude et dans les mines de zinc « mangeuses d’hommes ».
[calameo code=0029828103292f536e640 width=300 height=194]

 Très heureux, Leah Bosquet et Claude Dubois ont reçu le prix du « livre pyrénéen » au salon de Bagnères-de Bigorre.

Remise du prix livre Pyrénéen 2014 Bagnères-de-Bigorre

© Sylvain Marmer/Binaros

© Commune Bagnères-de-Bigorre

© Commune Bagnères-de-Bigorre

 

lire article de la Dépêche Toulouse du12/12/13

ISBN : 978-2-917971-35-2 – 120 pages, couverture rabat, 22×29 – 25 €



Morceaux choisis aux Pyrénées

Alain Bourneton

Pour refaire surface9782917971246 après un grand tumulte, Alain Bourneton s’est replongé dans ses carnets de montagne, ses photos et ses souvenirs.
Son objectif : faire encore et toujours partager son goût des Pyrénées, ce massif auquel il a voué tant de moments de liberté et qui lui a, en retour, donné tant de sources d’émerveillement.
Au fil de ce florilège de rencontres aux sommets transparaît le souci constant de faire découvrir les petits et grands secrets de l’histoire du pyrénéisme. Cet ensemble dit tout de la relation intime de l’auteur montagnard à son massif d’élection.

Alain Bourneton est l’auteur de nombreux livres consacrés aux Pyrénées, dont en particulier L’Isard, vie, histoire et chasses (Prix Connaissance de la chasse 2009) et Gavarnie, histoire d’un grand site (Prix du salon du livre pyrénéen de Bagnères-de-Bigorre 2011).

ISBN : 978-2-917971-34-5 – 120 pages, couverture rabat, 20×2423 €

Voir extrait

Sur Alain Bourneton, article de La Dépêche du 12/30/2014




Foix et son château

Foix et son Chateau

Photographies :
Alain Baschenis
Textes : Mélanie Saves
Patrice Teisseire-Dufour

«Que l’on arrive de Toulouse, d’Ax ou du Couserans, le château de Foix surgit au détour de la route, trois tours massives juchées sur un étrange rocher. Plus on se rapproche, plus il est impressionnant. De toutes les rues on l’aperçoit. Il suffit de lever un peu la tête et le voilà […]. La ville s’est enroulée autour du rocher qui porte son château. L’histoire est inscrite dans son paysage mais Foix n’est pas que ville-patrimoine ; elle est vivante. Mélanie Saves, Patrice Teisseire-Dufour et Alain Baschenis vous la font découvrir comme ils l’aiment, suivez-les le long des rues, des places, des maisons, dans les salles du château ou au pied de ses tours. »

C’est ainsi que Claudine Pailhès, la conservatrice des Archives départementales de l’Ariège, présente ce livre consacré à la ville de Foix qui sera disponible dès le début du mois de juillet.
Un livre qui permettra aux touristes de passage d’emporter en souvenir un florilège imagé du site et aux Fuxéens de redécouvrir leur ville.

Les auteurs
Mélanie SAVES, diplômée d’Histoire de l’art roman, est guide conférencière en Ariège.
Patrice TEISSEIRE-DUFOUR, reporter à Pyrénées magazine, est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages sur le Sud-Ouest en particulier.
Alain BASCHENIS, photographe indépendant, a illustré plusieurs livres concernant notamment l’Ariège.

Présence de Mélanie SAVES au salo de Foix le Dimanche 7 décembre 2014 de 14h à 18h30, salle culturelle de l’Estive de Foix

978-2-917971-32-1, 144 pages, 24×22 cm, 25

voir quelques pages




Gavarnie

Histoire d’un grand site
Alain Bourneton

Se pencher sur l’histoire de Gavarnie, c’est chercher à comprendre comment ces monts affreux – muraille d’où plonge une vertigineuse cascade – deviennent de « sublimes horreurs » avant de faire figure d’image générique des Pyrénées consacrée par l’Unesco au Patrimoine mondial des merveilles naturelles.
C’est aussi mesurer combien ce lieu hors normes propose de facettes du pyrénéisme : on y croise tour à tour la plume de Ramond et le souffle de Victor Hugo, la silhouette du comte Henri Russell ou la trace des contrebandiers du port de Boucharo, mais aussi les pèlerins de Lourdes en excursion ou plus près de nous les funambules adeptes des cascades de glace qui ont trouvé ici leur paradis.

Alain Bourneton, qui fait office de guide, nous aide à fouiller du regard l’histoire d’un lieu où s’invente l’un des tout premiers sites du monde.

A reçu le Prix du livre pyrénéen 2011 du salon de Bagnères-de-Bigorre

 ISBN : 978-2-917971-15-4 - 224 pages couleurs, format 23,5 x 30 cm,   Prix : 35 €

Lire un extrait

L’isard vie, histoire et chasses

Alain Bourneton

Ce livre traite dans le détail de l’importance de l’isard dans la culture pyrénéenne, en s’appuyant sur de nombreux documents et témoignages inédits sur la chasse à l’isard – notamment des reportages photos du début du XXe siècle. L’auteur, par ailleurs photographe reconnu, a aussi saisi l’animal dans son milieu naturel.
Le voyage dans le temps que nous offre Alain Bourneton est aussi l’occasion de rencontrer quelques grandes figures de chasseurs qui ont marqué les esprits et contribué à écrire l’histoire d’une chasse intimement liée à la vie pyrénéenne.
Une partie plus technique concernant les modes d’approche, le matériel du chasseur et l’examen des trophées conclut cet ouvrage quasiment encyclopédique qui fera date dans l’histoire de la bibliophilie cynégétique et pyrénéenne.

 – Ce livre est disponible uniquement sur ce site – 

ISBN : 978-2-9524223-9-0 – 288 p. couleurs, 24×28 cm, couv. cartonnée, Prix : 37 euros

Lire un extrait

Souvenirs d’un chasseur de haute montagne

Alain Bourneton

Alain Bourneton n’a pratiquement jamais chassé ailleurs qu’en haute montagne et à l’approche. Pour être né et avoir vécu sa jeunesse dans un pays de chasseurs d’isards, dans les Pyrénées ariégeoises, cela tenait de l’évidence.
En nous livrant ses souvenirs, il nous dit toute sa passion pour la chasse à l’approche, qui a aiguisé son goût pour la haute montagne.
Les longs moments de solitude face à l’animal traqué mais aussi les grandes amitiés nées d’une pratique ancestrale devenue ici très sportive font la richesse de cette technique de chasse.

ISBN : 978-2-917971-24-6 – 384 p., 17×24,5cm, cahier coul., Prix : 28 euros

Le Merens, cheval d’estive

Marc Thédon

Sauvé d’une extinction annoncée de la race par des éleveurs passionnés dans les années 1970, le mérens connaît aujourd’hui un essor spectaculaire. Le petit cheval des Pyrénées, sauvé d’une extinction annoncée de la race par des éleveurs passionnés dans les années 1970, le mérens connaît aujourd’hui un essor spectaculaire. Le petit cheval des Pyrénées ariégeoises règne en prince noir sur les estives, en animal libre égayant les grands espaces d’altitude. Rustique et polyvalent, il est devenu un cheval de loisir apprécié bien au-delà de l’Ariège, berceau de la race Mérens. De la transhumance de printemps à la redescente des estives en automne, Marc Thédon a suivi pas à pas pendant deux ans le mérens, cheval à la fois libre, sauvage et très sociable, bien connu des randonneurs dont il apprécie la compagnie. Il a ainsi pu capter tous les moments forts de sa vie pour nous livrer ce reportage précieux fait d’instants partagés, d’émotions, de moments d’espièglerie, de tendresse et de tolérance à accepter le photographe parmi eux, sans la moindre agressivité.

ISBN : 978-2-917971-13-0, Couverture cartonnée, 30×24 cm,  Prix 28 euros

 – Ce livre est épuisé – 

L’Ariège cycliste

Henri Taverner

À travers les archives de la presse locale et la rencontre d’anciens coureurs, l’Ariège livre ici cent vingt ans de son histoire cycliste, de la création de son premier club, à Pamiers en 1886, au 10e anniversaire de l’Ariégeoise en 2005.
Le Tour de France avait 7 ans quand il traversa pour la première fois l’Ariège, en 1910. L’histoire de ses fréquents passages accompagne l’évolution du département, qui en retour a donné à la Grande Boucle sa part de légende et de drames.
Au fil de ses ascensions prestigieuses ou de ses cols discrets, la géographie ariégeoise se révèle d’une richesse insoupçonnée, prête à combler les cyclistes en quête de parcours à la fois exigeants et grandioses.

L’auteur : journaliste indépendant, Henri Taverner est avant tout un cycliste à qui les routes de l’Ariège se sont offertes en cadeau qu’il a choisi de partager ici.

Prix du document sportif 2005



Chroniques de l’étrange

Régine Brzesc-Colonges

Les 50 « Petites histoires de l’Histoire » ici rassemblées ont été initialement écrites pour être lues par leur auteure sur les ondes de radio Montaillou à laquelle Régine Brzesc-Colonges collabore après avoir travaillé pour Radio France où elle créa l’émission.
Ces histoires écrites de manière vive et précise couvrent l’Aude, l’Ariège, le Pays catalan et le Pays toulousain, elles revisitent la grande Histoire à travers des lieux et des personnages emblématiques.
Il y est question des cathares, de la Résistance, de faits divers singuliers, des mystères de Rennes-le-Château, de légendes et de traditions locales.

ISBN : 978-2-917971-02-4 -156 pages, Prix : 15 euros