| Histoire

Faim de cycle

Faim de cycleJean-Marc Chavot

 

« Le temps change les hommes. Alors, une guerre, pensez donc ! Ça vous brise une vie toute tracée ou ça vous propulse sur un Olympe dont vous ne soupçonniez même pas l’existence. À l’été 1914, deux cyclistes amateurs testent leurs vingt ans sur les routes de leur premier Tour de France, sans imaginer un seul instant que ce pourrait être leur dernier. Les voilà happés par la Grande Guerre, reclus dans les tranchées, captifs du monde industriel de l’arrière. Un espoir les fait tenir, que renaisse la Grande Boucle… »

 

À travers l’épopée des Géants de la route, ce roman historique plonge le lecteur dans un monde agité par les secousses qui vont bouleverser la France et l’Europe de l’après-guerre.
Jean-Marc Chavot est professeur d’histoire. Sa collaboration avec le musée d’Art et d’Industrie de Saint-Étienne, véritable musée technique du Cycle, lui permet de partager sa passion pour la Première Guerre mondiale et pour l’histoire du sport.

ISBN : 978-2-917971-76-5 – 158 pages, 14,5 x 21 – 13 €




Ruth et Betty

Ruth & BettyDeux sœurs face au nazisme

Ruth, jeune fille de 14 ans, qui fuit l’oppression nazie avec sa sœur Betty, est porteuse de deux rêves : vivre libre et contribuer à la création de l’État d’Israël.

À travers son regard d’adolescente déterminée, Ruth Uzrad livre avec ce témoignage un récit qui tient de l’épopée. En mai 1940, les bombardements allemands obligent les deux sœurs à quitter la Belgique qui les avait recueillies après leur départ de Berlin… La sœur cadette Bronia, trop jeune pour partir, reste en Belgique. Prises en charge par la Croix-Rouge suisse, Ruth et Betty séjournent près de deux ans parmi les adolescents cachés en Ariège, au château de La Hille dont Ruth s’enfuira pour intégrer la Résistance. Sous le nom de Renée Sorel, identité fournie par le Mouvement de Jeunesse sioniste qu’elle a rejoint à Lyon, Ruth parvient avec audace à extraire un bébé d’un orphelinat de Grenoble. Traquée par la Gestapo, elle traverse les Pyrénées dans la douleur pour rejoindre l’Espagne. À l’automne 1944, elle embarque de Cadix, direction la Palestine… C’est là, dans le kibboutz qu’elle a contribué à créer, que Ruth aura la visite de celle qu’elle avait sauvée trente-quatre auparavant. Betty, qui souffrit tout autant de l’éclatement total de sa famille, décida de reprendre les écrits de sa sœur décédée en 2015 afin de lui rendre un juste et vibrant hommage.

Ce récit, initialement publié en hébreu puis en anglais, n’était jamais paru en France. Merci à Sylvie Goll-Solinas pour sa traduction.

ISBN : 978-2-917971-72-7 – 220 pages, 16 x 24 cm – 18 €




Estimes Compoix et Cadastres

Histoire d’un patrimoine commun de l’Europe méridionale
Sous la direction de Jean-Loup Abbé avec la collaboration de Florent Hautefeuille, Bruno Jaudon, Jean Le Pottier et Sylvain Olivier

Les anciens documents cadastraux (estimes, compoix, cadastres) des temps médiévaux et modernes constituent une source inépuisable d’informations, bien au-delà de leur raison d’être, fiscale. Leurs éclairages portent sur l’occupation du sol, les formes de l’habitat, les paysages, les activités économiques, les catégories sociales.

C’est aussi tout l’itinéraire d’un document, de sa fabrication et de son utilisation, jusqu’à sa conservation et à son exploitation, qui est raconté. Sa singularité, dépoussiérée et mise en lumière, avec une iconographie inédite, est révélée dans les pages de cet ouvrage qui offrent un large espace à la reproduction de manuscrits, registres et plans parcellaires.

Cet ouvrage entend faire le point sur les travaux les plus récents, dont ceux d’un groupe d’archivistes* et d’historiens du sud de la France. Il est le fruit de ces recherches, présentées pendant le colloque international d’Agde-Montpellier, les 25 et 26 septembre 2015, sur Estimes, compoix et cadastres de l’Europe médiévale et moderne. Du document fiscal au patrimoine documentaire.

*Archives départementales : Ariège, Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Haute-Loire, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vaucluse ; Archives municipales : Agde.

Les auteurs :

Jean-Loup Abbé / historien ; professeur émérite, FRAMESPA – UMR 5136, Université de Toulouse – Jean-Jaurès
François Bordes / archiviste ; inspecteur général des Archives à l’Inspection des Patrimoines du ministère de la Culture, chercheur associé, FRAMESPA – UMR 5136
Pierre Casado / onomasticien, philologue ; CRISES – EA 4424, Université Paul-Valéry Montpellier 3
Sylvie Desachy / archiviste ; conservateur général du patrimoine, directrice des Archives départementales de l’Hérault
Irène Dauphin / archiviste ; directrice des services, Archives municipales et Documentation,  Archives municipales d’Agde
Julien Duvaux / archiviste ; attaché de conservation du patrimoine, responsable des fonds anciens et privés aux Archives départementales de l’Hérault
Antoni Furió / historien ; professeur d’histoire médiévale, CiSEM – Universitat de València
Florent Hautefeuille / archéologue ; maître de conférences, Université de Toulouse – Jean-Jaurès, TRACES – UMR 5608
Bruno Jaudon / historien ; collège Henri-Bourrillon, Mende (Lozère), CRISES – EA 4424, Université Paul-Valéry Montpellier 3
Gilbert Larguier / historien ; professeur émérite, Mediterra – UMR 7194, Université de Perpignan Via Domitia
Jean Le Pottier / archiviste ; conservateur général du patrimoine, directeur des Archives départementales du Tarn
Marie-Claude Marandet / historienne ; professeur émérite, Université de Perpignan Via Domitia,  CRESEM – EA 7397
Sylvain Olivier / historien ; maître de conférences, Université de Nîmes, CHROME – EA 7352
Pere Orti Gost / historien ; professor, Universitat de Girona, Centre d’Estudis d’Història Rural
Élie Pélaquier / historien ; directeur de recherche honoraire, CNRS, CRISES – EA 4424, Université Paul-Valéry  Montpellier 3
Laurent Perrillat / historien ; conservateur des bibliothèques, président de l’Académie salésienne,  Annecy ; LLSETI – EA 3706
Sébastien Savoy / historien ; doctorant, Université de Genève, Global Studies Institute, vice-président de l’Académie salésienne,  Annecy
Matthieu Scherman / historien ; collège Henri-Wallon, Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), LAMOP – UMR 8589
Lluís To Figueras / historien ; professor, Universitat de Girona, Centre d’Estudis d’Història Rural

ISBN : 9782917971703 – 272 pages, couleur, 22,5 x 3032 €




14-18 le sport sort des tranchées

Un héritage inattendu de la Grande Guerre

Michel Merckel

Prix obtenus

• prix 2013 de la Plume et l’Épée
• prix 2013 de l’Association pour un sport sans violence et pour le Fair Play
(Les Iris du sport)
• prix du Club des lecteurs 2013 du salon de Cosne-sur-Loire
• prix du Document 2012 décerné par l’Association des Écrivains sportifs
et parrainé par le Comité national olympique du sport français.

« Le sport sort des tranchées un reportage diffusé sur TFI,
le 8 novembre au 20 h 30 de Claire Chazal.
 »  Voir vidéo

« Entretien avec Michel Merckel : La Voix du Nord du 14/11/14

 

 

 

la diffusion du sport en France. C’est au départ pour remonter le moral des troupes entre deux assauts que de jeunes officiers pédagogues, reprenant l’initiative de quelques soldats, eurent l’idée de recourir au sport. Pour les Poilus, souvent issus du monde rural, ces séances – bien plus ludiques que les manœuvres – furent l’occasion de toucher pour la première fois un ballon de foot ou de rugby. Parfois de découvrir l’idée même du sport aux côtés de leurs frères d’armes britanniques ou américains. Le sport se mit aussi directement au service de la guerre à travers les épreuves de lancer de grenades, l’action des Corps francs ou celle des groupes de Chasseurs cyclistes.
14-18 contribua de plus à l’éclosion du sport féminin et du handisport, né pour gérer les séquelles laissées par l’effroyable conflit.
Que cette longue période de souffrance ait permis au sport de conquérir les couches populaires est un des plus surprenants héritages de la Première Guerre mondiale. L’École de Joinville, formatrice de moniteurs d’éducation physique, fit office de creuset pour sa propagation.
Une galerie de portraits d’athlètes tombés au front complète ce travail de mémoire qui dresse en ultime hommage une liste de 425 champions morts durant la Grande Guerre.

ISBN : 978-2-917971-36-9 – 220 pages, 16×2420 €

 

En 2014, 14-18, le sport sort des tranchées. Un héritage inattendu de la Grande guerre est devenu un ouvrage de référence.
Des étudiants en histoire, en EPS et en journalisme ainsi que plusieurs auteurs s’en sont inspirés pour leurs propres travaux et ouvrages.
Il est aussi à l’origine :

• de nombreuses articles dans divers revues et journaux nationaux (L’Express, Ouest France, la Voix du Nord, Sport et Vie, la Croix, le Télégramme, l’Équipe, le Dauphiné Libéré…)
• d’un film « 14-18, le sport à l’épreuve du feu » réalisé par Christophe DUCHIRON et qui est passé plusieurs fois sur France 2 et Public Sénat.
• d’une exposition itinérante produite par le Comité départemental olympique et sportif du Nord et qui voyage dans toute la France. D’autre part, l’auteur Michel MERCKEL
• a été interviewé par plusieurs radios et télévisions dont TF1, France 2, FR3, Canal + et l’Équipe 21.
• a donné : 37 conférences au niveau national dans les milieux scolaires, universitaires, militaires et sportifs.
• a reçu une cinquième récompense : le « Prix du Témoin d’Or » 2014, remis par l’Amicale de l’Athlétisme. [/box]

Si vous souhaitez joindre directement l’auteur :

Michel Merckel
Tél. : 06 01 90 58 26
mail : michel.merckel@gmail.com

Remise-prix-Merckel